Où plonger au Costa Rica ? Episode 1 : le voyage

Où plonger au Costa Rica ? Episode 1 : le voyage

Le Costa Rica a été découvert par Christophe Colomb en 1502 puis est devenu une colonie Espagnole jusqu’à son indépendance en 1821. Bordé au nord par le Nicaragua et au sud par le Panama, le Costa Rica fait 425 km du nord au sud et 215km d’est en ouest. Sa capitale est San José et le pays compte un peu plus de 5 000 000 habitants dont une très grande majorité vie autour de la capitale.

Sur le plan économique, les principales ressources du pays sont l’agriculture intensive et le tourisme. Développant depuis plusieurs années la notion écotourisme , le Costa Rica met en avant ses richesses biologiques et oriente son tourisme vers la nature. Cela contraste avec son agriculture intensive (Fruits et huile de palme) qui utilise énormément de pesticide parfois même avec des quantités largement supérieurs à celles utilisées par des pays comme les USA.

Le système monétaire est basé sur une monnaie locale “ Colone” et sur le Dollar américain “USD” ( 1 USD = 574 Colones en fonction du cours). Au final si les logements sont très bon marché la vie est relativement cher pour un pays d’Amérique latine, la nourriture et les loisirs sont quasiment sur des prix comparable à ceux pratiqués en Europe. Comptez 65 USD la plongée pour un plongeur certifié.
Pour la préparation du voyage nous avons utilisé le site de recherche Edreams pour le vol en avion ainsi que pour la location de voiture. Les hébergements ont été réservé par le biais de l’application Booking.com.

“Nous n’avons pas été satisfait par les services proposés par Edreams ainsi que par la compagnie aérienne Air Antilles qui paraissaient très alléchants au départ mais se sont révélés au final très limités voir inutile : notamment lorsque notre vol Air Antilles pour Porto Rico a été annulé et que le voyage a été repoussé de 24h. Nous avons dû payer de nouveaux billets sur la compagnie Copa Airlines au départ de Porto Rico pour San José (250 €) car ni Edreams ni Air Antilles n’ont trouvé de solution à cet incident malgré les assurances prises pour le voyage. Du côté de la location de voiture la surprise a été que le tarif payé était au final le double de l’offre réservée sur Edreams. Prix affiché au départ 580 $ USD et à l’arrivée “ 1200 $ les 14 jours pour un Nissan Xtrail”. Il faut ajouter aux prix affichés par les “tours opéra-tors” les différentes assurances et options une fois sur place. Au départ de Pointe-à-Pitre nous avons effectué 3 escales avec deux compagnies aériennes pour rejoindre San José : “Budget aller – retour : 580 par personne avec 1 bagage 23Kg

  • Air Antilles : pour les connections avec Saint Martin (côté hollandais) et Porto Rico
  • Copa Airlines : Pour les connections avec Porto Rico – Panama City et San José

Attention : ESTA obligatoire pour l’escale à Porto Rico et attention aux vaccinations (fièvre jaune) obligatoires pour le Panama si l’escale est supérieure à 12h.

Au départ de l’Europe, Air France au départ de Paris et Iberia au départ de Madrid proposent des vols directs.Une fois au Costa Rica, notre aventure s’est déroulée en deux parties afin de pouvoir explorer les deux principaux sites les plus réputés de la plongée de la côte pacifique du Costa Rica : Playa del Coco au nord et Bahia Drake au sud. Du fait de la distance entres les deux villes des étapes intermédiaires ont été nécessaire ce qui nous a permis de visiter le pays.

Les routes sont en très bon état mais une fois sorti des axes principaux il est recommandé d’avoir un 4×4 ou un véhicule avec une bonne garde au sol. De plus nous avons planifié le voyage en saison sèche afin de s’assurer une complète praticabilité des axes et plus particulièrement sur la piste Rinçon qui mène à Bahia Drake.

Le Costa Rica compte de nombreux parcs, nous avons fait étape au centre du pays près du Mont Chirripo dans la ville de San Gerardo. Nous avons ainsi pu en plus de la plongée découvrir l’arrière pays. Hélas pour nous le Quetzal (Oiseau emblématique) ne s’est pas montré à nous. Mais nous avons croisé des singes, perroquets et autres oiseaux tropicaux.

Nos bagages pesaient 22kg chacun avec l’ensemble de l’équipement de plongée (hors Bloc et lestage) et le change pour une semaine. Nous avons pris les détendeurs en cabine et pour les combinaisons nos avons privilégié une 3 mm longue pour le confort (eau à 26°).

A près 4 escales et 3 changements d’avions nous sommes arrivés à San José !La suite dans l’épisode 2 “ Playa Del Coco” ! Julien Alis pour Nomad Diver