Plongez Hors Structure

La plongée hors structure

#

La plongée est une aventure qui ne se pratique pas exclusivement au travers de structures d’accueil. Rien ne vous empêche de plonger par vos propres moyens mais il faudra prendre en compte quelques notions.

1- Votre responsabilité

En France, c’est l’organisation de l’activité plongée par les structures qui est règlementé par la loi et plus particulièrement le code du sport ( Arrêtés Modifié par arrêté du 6 avril 2012) que vous trouverez sur internet et le site de la FFESSM. Il ne faut pas confondre des règles d’organisation imposées par une fédération et la Loi.

A vous de vous renseigner sur la législation en vigueur dans le pays où vous vous trouvez.

De ce fait, en plongée hors structure c’est votre responsabilité personnelle qui sera mise en avant en cas de problème et non celle d’une structure. Vous serez votre propre organisateur pour vous et/ou votre partenaire de plongée. Du fait que la plongée est considérée comme une activité à risque vos assurances peuvent ne pas prendre en compte certaines choses en cas de soucis. (À vous de vous renseigner sur les clauses de vos contrats).

Bien que la loi ne vous interdise pas de d’acheter du matériel de plonger et de plonger comme bon vous semble, le pouvoir judiciaire en cas d’accident se référa de fait à ce que dit ou sur la notion qui se rapproche le plus de la loi correspondante. De ce fait, un des premiers conseils est de bien prendre connaissance du niveau de maitrise de plongée (prérogatives) du ou de vos partenaires.

2- Un volet organisation

Sachant cela, il faudra bien planifier votre plongée hors de l’eau et sous l’eau.

– Sur le volet de la sécurité, vous devrez prendre en compte l’aspect secours : comment les alerter et comment procéder aux premiers secours ? Garder quelqu’un en surface, se renseigner sur l’hôpital le plus proche, ou trouver de l’oxygène etc.

Parfois, il y a des sites de plongée où sont déjà présent des outils tel que des défibrillateurs automatiques, des téléphones ou encore les topos de plongée.

– L’organisation sous l’eau sera également un point clé. Se conformer au plan ! Soit vous connaissez le site, soit vous le découvrez. Parfois les topos sont disponibles sur des documents spécialisés ou sur des sites de partages d’expérience entre plongeurs comme par exemple https://www.mapalmes.com/  Ce qui est important c’est que cela ne s’improvise pas !

– Les facteurs aggravants : vous ne pourrez que compter sur vous-même, de ce fait c’est à vous de ne pas oublier de penser aux conditions de plongée comme la météo, les marées, les courants etc… un exemple de site que nous utilisons chez nomad diver : https://marine.meteoconsult.fr/ l’application mobile est gratuite et très simple d’utilisation.

Nomad Diver vous conseille : en hors structure, restez dans vos prérogatives, voir même gardez une marge de sécurité et ne vous mettez pas en danger pour faire plaisir à un ami.

#

Avant de plonger :

  • Reconnaitre le spot
  • Vérifier les possibilités d’évacuation vers les secours
  • Vérifier toujours la météo et les marées
#
Organisation

Une organisation carrée

Avant la plongée :

  • se renseigner sur les spots avec les plongeurs locaux (Topo, mise à l’eau etc.).
  • se renseigner sur l’organisation des secours (Alerter, protéger, secourir).
  • ou récupérer le matériel, attention aux engagement de responsabilité (ne pas utiliser le matériel de son club!).
  • avec qui je plonge ?

Pendant la plongée :

  • Suivre le plan : conforme au briefing !
  • prendre du plaisir

Après la plongée :

  • s’assurer que personne n’a de soucis

Ce sont les grands principes de la plongée et du bon sens. La grande différence est que votre responsabilité individuelle sera directement engagée en cas de problème ou d’accident.

Retrouvez tous nos topos de site de plongée sur notre carte de spots 🙂